Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Androïde sentimentale (Le poids du coeur)

Son nom est Bruna Husky. Techno-humaine ou réplicante (rep pour les intimes), comme vous voudrez, la romancière espagnole Rosa Montero nous a conté ses premières aventures dans Des larmes sous la pluie, il y a 4 ans. La voici de retour dans Le poids du coeur, dans une histoire meilleure encore, placée sous le signe de l'action mais aussi des tourments existentiels. Il ne reste en effet qu'un peu plus de trois ans à vivre à Bruna et le compte à rebours est inéluctable. Hommage non déguisé à Philip K. Dick et à Blade Runner, le livre nous présente une société future très crédible sur une planète Terre désormais unifiée après un XXIe siècle marqué par des guerres incessantes. Le plaisir de la lecture du roman de Rosa Montero vient de son "authenticité" dystopique mais pas seulement. Son intrigue est passionnante, ses personnages pittoresques et ses sujets de réflexion innombrables qu'ils soient philosophiques (le sens de la vie), écologiques (les déchets nucléaires), religieux ou politiques. Mais c'est ce personnage de rep, avec ses sentiments humains (la faute à son mémorialiste, trop sensible), qui fait tout le sel du livre. Elle est pétrie de contradictions : hargneuse et tendre, cruelle et compatissante, froide et charnelle : sa bipolarité sied mal à une androïde mais lui donne une épaisseur psychologique appréciable. L' aspect de thriller futuriste du roman, sans temps morts, ravit tout autant le lecteur avec notamment une incursion dans une contrée spatiale où règnent un fondamentalisme religieux terrifiant et un système de castes qui ne l'est pas moins. Sous couvert de SF, la plume ironique de Rosa Montero décrit différents mondes qui ne sont que des amplifications des dérives du nôtre. Le poids du coeur est un roman d'anticipation brillant et intelligent. Comme un blockbuster qui aurait une âme, au-delà de ses effets spéciaux.

 

poids-du-cœur-le-HD-300x460.jpg

 

L'auteure :

30.jpg

 

Rosa Montero est née le 3 janvier 1951 à Madrid. Elle a écrit plus d'une vingtaine d'ouvrages, notamment quinze romans. Parmi les traductions françaises figurent La fille du cannibale, Instructions pour sauver le monde, Des larmes sous la pluie ...



05/03/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres